Diabétiques, faites du sport

Diabétiques, faites du sport

Le sport a des bienfaits non négligeables chez les personnes diabétiques, le pratiquer régulièrement peut être très bénéfique.

Marche, vélo, natation, jogging… la pratique d’une activité physique régulière est recommandée à tous et qui plus est aux diabétiques. Elle leur permet en effet de faire baisser durablement le taux de glucose sanguin (glycémie).

 

Gare aux kilos en trop et à la sédentarité !

Le diabète de type 2 touche à lui seul près de 90 % des diabétiques. Ses facteurs de risque les plus fréquents sont le surpoids et la sédentarité. Une bonne hygiène alimentaire et la pratique d’une activité physique régulière permettent de le prévenir ou contribuent à l’équilibrer.

 

Bon pour la santé et le moral

La pratique régulière d’une activité physique ou sportive fait partie intégrante du traitement du diabète de type 2. En effet, le taux de glucose sanguin (glycémie) du diabétique sportif diminue pendant et après l’effort. Cet effet persiste pendant 12 à 15 heures ! La pratique d’une activité physique ou sportive régulière permet donc de normaliser durablement la glycémie du diabétique et d’équilibrer sa maladie. Parallèlement, elle permet de lutter contre l’embonpoint qui touche la plupart des diabétiques, notamment au niveau de l’abdomen. Associée à un régime alimentaire approprié, elle contribue donc à réduire le surpoids et les risques cardiovasculaires. Peu à peu, le bilan lipidique (triglycérides, cholestérol) et la tension artérielle du diabétique s’améliorent. Bon pour la santé du diabétique… le sport l’est aussi pour son moral. Il permet de limiter l’anxiété, d’oublier la maladie et de ne plus la ressentir comme un handicap.

 

Quel sport choisir ?

  • marche,
  • natation,
  • jogging,
  • cyclisme,
  • gymnastique,
  • danse,
  • équitation,
  • golf
  • etc.

Choisissez votre sport en fonction de vos goûts personnels et des conseils de votre médecin traitant. Ce sont les sports d’endurance, ceux qui font appel à une activité physique prolongée et modérée, qui apportent les plus grands bénéfices aux diabétiques de type 2. En revanche, ceux qui demandent un effort bref et intense tels qu’un sprint, une course contre la montre, ou qui nécessitent de bloquer la respiration pendant l’effort comme l’haltérophilie sont déconseillés.

  • Plongée sous-marine,
  • deltaplane,
  • vol à voile,
  • course automobile,
  • boxe,
  • alpinisme

sont à éviter en raison des dangers encourus en cas de crise d’hypoglycémie. D’une manière générale, avant toute reprise d’une activité sportive, qui plus est en cas de maladie chronique comme le diabète, il est impératif de consulter votre médecin ! Cette visite médicale d’aptitude au sport permet d’évaluer correctement votre état de santé, votre connaissance de la maladie, votre éducation thérapeutique ainsi que d’éventuelles contre-indications ou restrictions à la pratique sportive.

 

Comment adapter votre traitement ?

 

Une activité physique régulière pratiquée au moins une demi-heure trois fois par semaine, et idéalement tous les jours, permet de faire baisser vos moyennes glycémiques. Votre médecin doit alors envisager une réduction des doses de votre traitement. En revanche, si vous pratiquez régulièrement, l’arrêt du sport va faire remonter votre glycémie. Dans ce cas, votre traitement doit être renforcé. C’est l’autosurveillance de la glycémie pendant et après l’effort qui va permettre d’adapter votre traitement à votre pratique sportive.

 

 Sources

 

- Activité physique et diabète, recommandations de l’Association de langue française pour l’étude du diabète et des maladies métaboliques (Alfédiam)
- Activité physique, sport et diabète, guide des laboratoires Bayer

Auteur(s): Ghislaine TRABACCHI, journaliste - Mise à jour vendredi 26 avril 2019

Voir aussi

Testez vos connaissances

>Faites notre quiz : Que savez sur le diabète ?

En savoir plus

>Union Sports et Diabète