Quand les biberons font les caries

Quand les biberons font les caries

Laisser un enfant téter un biberon de boisson sucrée en permanence après l'âge de 12 mois expose au développement précoce de caries, synonyme de complications sérieuses. Voilà ce que révèle une étude pratiquée par un collectif de médecins et de pédiatres de Grenoble*. C'est ce qu'on appelle le "syndrome du biberon" qui concernerait 11% des enfants entre 2 et 4 ans. Des caries qui peuvent être à l'origine d'abcès, de gingivites ou d'expulsion de la future dent définitive.

Quoi de plus banal qu’un biberon d’eau sucrée, de jus de fruit, voire même de lait, tété en permanence par un enfant en bas âge ? Une pratique en l’apparence anodin mais qui expose pourtant au développement précoce de caries. Il s’agit du "syndrome du biberon" qui expose l’enfant à des complications telles que :

  • des abcès ;
  • des gingivites ;
  • une expulsion de la future dent définitive dont le bourgeon s’avère infecté (folliculite expulsive).

Des conséquences graves

Quand elle est indispensable, l’extraction des dents de lait cariées risque :

  • de provoquer des troubles du langage ;
  • de modifier la pousse des dents définitives ;
  • d’entraîner une implantation dentaire dans la gencive ;
  • de générer des troubles de la croissance osseuse au niveau de la mâchoire.

Plus grave, l’absence de dents pourrait entraîner un affaissement de l’étage inférieur de la face, autrement dit, une altération esthétique du sourire de l’enfant. Enfin, les douleurs liées aux caries peuvent engendrer des troubles du sommeil et de l’alimentation.

Des gestes simples de prévention

L’étude recommande de supprimer le biberon permanent à disposition de l’enfant, et ce dès l’âge d’un an et le soir au coucher. De son côté, la Haute Autorité de Santé recommande d’établir un bilan des facteurs de risque de caries (hygiène dentaire des parents, absence de suivi, grignotage dans la journée…) et de faire examiner régulièrement les dents de son enfant par un praticien, même non dentiste (pédiatre, médecin généraliste), au moins jusqu’à l’âge de 2 ans. Un dépistage qui doit conduire chez un dentiste au moindre doute. Enfin, il est recommandé d’apprendre l’enfant à se laver les dents dès le plus jeune âge.


* Faculté de médecine, université Joseph-Fourier, Grenoble
Centre de santé l’Arlequin, Grenoble
Unité d’évaluation médicale, CHU de Grenoble
Santé scolaire municipale, Grenoble
Laboratoire TIMC, université Joseph-Fourier, Grenoble

Sources

Les Archives de pédiatrie, n° 19, janvier 2012

Vidéos

Le biberon d'eau sucrée

Le biberon d'eau sucrée

Auteur(s): La rédaction harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 24 février 2017